Le Dhaulagiri, la montagne des vents

En octobre 1984, Pierre Béghin, ingénieur grenoblois, et Jean-Noël Roche, guide de haute montagne, réalisent l’ascension himalayenne du Dhaulagiri (8172 m). Le contexte de l’expédition : sept personnes traversent le Népal jusqu’à Muri, recueillent des témoignages de trekkeurs – dont celui de l’auteur Robert Rieffel – et assistent aux prières sherpas du camp de base. Puis commence, à deux, un itinéraire rocheux et enneigé sans oxygène. A plus de 5000 mètres, sur la “montagne des vents”, Jean-Noël Roche effectue un vol en parapente. Les sportifs rapportent des images avec leur caméra super 8 à partir de 6500 mètres, mais seules des photographies ont permis d’attester de leur présence sur l’arrête sommitale du septième plus haut sommet du monde.

 

Image : Philippe Lallet
Son : Antoine Morat

Montage : Marie-Line Laboiry

Commentaire : Gilles Cozanet

Réalisation : Philippe Lallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils